06:50:15 mercredi, 20 novembre 2019

Juste avant d’arriver dans la petite ville endormie de Mogán, vous rencontrerez un moulin au bord de la route, dans le minuscule hameau El Molino de Viento (ce qui signifie « moulin à vent »). En entrant dans Mogán, vous aurez la surprise de découvrir des sculptures spéciales de taille réelle représentant des ustensiles de cuisine, comme des tasses et des soucoupes. Ces objets étranges sont présentés dans un jardin soigné et sont clairement visibles depuis la route.

Entourée de montagnes escarpées, Mogán possède une charmante place centrale entourée de jardins colorés et entretenus et une jolie église dédiée à San Antonio.

Pendant la haute saison, vous trouverez un peu plus d’activité dans les rues, car Mogán possède aussi quelques bons restaurants, y compris l’Acaymo – l'un des meilleurs de l'île –, et les locaux ainsi que les visiteurs y viennent pour profiter de la bonne cuisine dans un cadre relaxant et pour prendre un bol d’air frais dans ce village montagneux et tranquille.

A en juger par la quantité de découvertes archéologiques faites dans la région, Mogán était très peuplée à l’époque préhistorique, mais fut désertée, car trop isolée. Parmi les sites spécifiques voisins présentant un intérêt particulier, citons Tauro Alto, Barranco de Arguineguín, Barranquillo de la Jara, Lomo Galeón et Cañada de La Palma.