10:49:42 mercredi, 13 novembre 2019

Le quartier de Triana, avec Vegueta, l'un des plus vieux quartiers de la ville, est devenu le principal centre commercial de Las Palmas – en particulier depuis que sa principale rue est devenue piétonne – avec une multitude de magasins, allant de minuscules boutiques vieillottes aux magasins de grandes chaînes et aux boutiques chics.

Contrairement au quartier Vegueta, qui, avec ses rues étroites et ses bâtiments plus anciens, vous transporte au Moyen-Âge, le quartier de Triana est bien plus bourgeois, car habité principalement par des familles de marchands locaux andalous, anglais, maltais ou danois qui s’y sont installés au fil des siècles. Cela explique aussi pourquoi la principale rue qui traverse tout le quartier possède des styles architecturaux chics des XVIIIe, XIXe et XXe siècles. Bien que des maisons récentes s’étirent sur une bande au début de la Calle Triana, toute la rue est classée monument historique national.

Au sud de Triana, presque à l’opposé du Mercado de Vegueta, vous trouverez le Teatro Pérez Galdós, qui porte le nom du deuxième écrivain le plus célèbre d'Espagne après Cervantes. L’extérieur du bâtiment n’est plus négligé et a subi un ravalement. L'intérieur est doté de décorations opulentes et d’un auditorium spacieux. Pérez Galdós propose un programme varié, et vous pouvez y assister, entre autres, à des récitals classiques, à des concerts de jazz et à des pièces. Non loin, au coin de la Calle Cano et de la Calle Peregrina se trouve la Casa Museo de Pérez Galdós

Location de Voiture
Transferts d'aéroport
La Isleta

En continuant dans Triana, près de la Casa Museo Pérez Galdós, vous découvrirez une charmante petite place, la Plaza de Cairasco, à l’extrémité nord de laquelle se trouve le splendide Gabinete Literario art-nouveau, un bâtiment qui ouvrit ses portes en 1844, et qui héberge aujourd’hui une association littéraire ainsi qu’un café/restaurant, avec une agréable terrasse ombragée. Dans cette partie de la ville, où une bonne partie de la vie culturelle se déroule, se trouve un autre endroit digne d’intérêt : le grand bâtiment du Centro Cultural de La Caja de Canarias (couramment appelé le CICCA), une salle petite, mais parfaitement agencée.

De ce côté de cette petite place, court l’Alameda de Colón, et à l’extrémité nord, près d'un buste de Columbus, vous trouverez l’Iglesia de San Francisco de Asís, blanchie à la chaux, de style colonial, qui possède trois nefs, un sol en marbre blanc, le plafond Mudéjar typique et quelques œuvres importantes du sculpteur religieux canarien renommé, José Luján Pérez. Détruite par un incendie en 1599 à la suite d'une attaque de pirates hollandais, cette église fut reconstruite au cours du XVIIe siècle, puis devint une église paroissiale lorsque les moines furent expulsés (comme ce fut le cas dans toute l’Espagne en 1821).

Remarque :
Au nord du quartier de Triana se trouve le parc le plus pittoresque de Las Palmas, Parque San Telmo que vous ne pouvez pas manquer, car c'est là que se trouve la principale station souterraine de bus de la ville ainsi qu’une imposante file de taxis. Avec des palmiers, un terrain de jeux pour les enfants et un kiosque à musique, San Telmo offre une bouffée d’air frais au milieu de l’animation de Triana. Vous y trouverez également d’autres attractions, comme un magnifique café art-déco, décoré de manière splendide avec des carreaux brillants multicolores, où vous pourrez prendre une boisson et/ou un en-cas à l'ombre des arbres, ainsi que la petite chapelle Ermita de San Telmo de la fin de la période baroque, dédiée aux navigateurs et aux pêcheurs. A proximité se trouve le Gobierno Militar (siège des forces armées) d’où le général Franco a lancé la Guerre Civile Espagnole en 1936. Vous verrez une plaque marquant l’endroit où il a annoncé sa rébellion.

Ciudad Jardín
Vega de San Mateo
Playa de las Canteras