20:37:52 mardi, 12 novembre 2019

La verdoyante Barranco de Guayadeque est l'une des vallées les plus magnifiques de l’île. Des cactus, des agaves, des coquelicots, des palmiers, des pins des Canaries et des amandiers, ainsi que plus de 80 variétés endémiques, poussent en abondance sur ces pentes. Les villes voisines d’Ingenio et Agüimes tirent leur eau d’une rivière qui parcourt cette ravine.

Cette vallée, qui pendant la préhistoire était la plus peuplée de l'île, est le site de l’un des cimetières préhistoriques les plus importants, où les défunts étaient enterrés dans des grottes inaccessibles. Les Guanches – les premiers habitants des Canaries – utilisèrent ensuite ces grottes pour méditer, stocker de la nourriture et comme sites pour les rituels de fertilité. Au XIXe siècle, après que les locaux eurent commencé à piller les grottes et à vendre leurs découvertes archéologiques au Museo Canario de Las Palmas, cette région a été désignée réserve naturelle pour la protéger contre davantage de dévastations.

Abritant aussi la plus grande espèce de lézards au monde, le Lagarto Canarión, cette région est un paradis pour les bons marcheurs, car il y a beaucoup à explorer – en groupe ou seul. La route continue après le Museo de Guayadeque (Centro de Interpretación Arqueológica), et vous pouvez profiter du magnifique paysage de cette vallée, sans pour autant devoir faire de grands efforts. Cette route passe par deux villages troglodytes – où des hommes modernes se sont installés pour suivre les pas des Guanches – avec de petites chapelles, un bar et un restaurant basique, et se termine à Tagoror, le célèbre restaurant troglodyte, où le vin local et la musique folklorique accompagnent votre repas.

Santa Lucía de Tirajana
Pueblo Canario
Cactualdea Park